Voyager autrement : au quotidien chez les Maasaï

mercredi 25 mars 2020
par  Philippe Savoye

Il y a 300 ou 400 ans les Maasaï seraient partis de l’actuel Soudan pour la zone où ils se trouvent actuellement au nord de la Tanzanie et au sud du Kenya. Au fil des siècles ils durent défendre leurs terres dont une partie significative fut conquise par les colons allemands et britanniques à la fin du XIXème siècle puis par des ethnies dominantes avec l’aide des gouvernements. Une partie des terres a également été confisquée en parcs nationaux. Guerriers, ils durent continuellement défendre leur savane. Suite à l’expulsion d’une partie de leur terre ancestrale, en 2009, Survival mène une campagne internationale de soutien "l’accaparement des terres pourrait signifier la fin des Maasaï" [1]… Depuis, la situation s’est quelque peu décantée ; en 2013, après un combat d’une vingtaine d’année le Premier Ministre tanzanien abandonne le projet de confisquer près de 400 000 hectares de leur territoire. "Notre terre nous a enfin été rendue", déclare Samwel Nangiria (directeur du réseau d’ONG Ngorongoro, qui œuvre pour protéger le droit à la terre du peuple Maasaï). Cependant, encore aujourd’hui des actions gouvernementales tendent à expulser des Maasaï au profit de l’accueil touristique dans des parcs nationaux.

PDF - 232.6 ko

Statistiques

Dernière mise à jour

lundi 19 octobre 2020

Publication

53 Articles
7 Albums photo
Aucune brève
1 Site Web
25 Auteurs

Visites

0 aujourd'hui
12 hier
69274 depuis le début
16 visiteurs actuellement connectés